banniere du site www.notreprovence.fr

LA MAISON DU FADA, CITE RADIEUSE DE LE CORBUSIER.



A Marseille, les habitants ont découverts dans l’après guerre, un drôle de bâtiment, aux allures d’une barre d’immeuble installée sur pilotis en béton, à quelques kilomètres de la mer. Il n’en fallait pas plus pour que la « Cité Radieuse » de l’architecte « Le Corbusier » obtienne son surnom de « La Maison du Fada ». Cette expérience révolutionnaire toujours habitée aujourd’hui est classée monument historique, et jouit d’une belle fréquentation touristique qui en fait un atout culturel majeur pour la ville.

La « Maison du Fada » est une unité d’habitation construite au bord du Boulevard Michelet, dans le 8ème arrondissement, après la seconde guerre mondiale. A ce moment-là, la France et Marseille manque cruellement de logements sociaux, et il est impératif de trouver des solutions. L’état français décide alors de passer une commande auprès de l’architecte Le Corbusier pour la construction d’une unité d’habitant à Marseille. Cette commande a un deuxième objectif : « montrer un nouvel art de bâtir qui transforme le mode d’habitat ». Débutée en 1947, la Cité Radieuse sera inaugurée le 14 octobre 1952. Les 5 points architecturaux de Le Corbusier sont : pilotis, toit-jardin, plan libre, fenêtre en façade et façade libre.

Véritable chef d’œuvre, La Maison du Fada a été conçu comme un village vertical, avec comme mots d’ordres la convivialité et la vie. A l’extérieur, les jardins sont denses, et les appartements sont ensoleillés. A l’intérieur, de grandes coursives agissant comme de véritables rues desservent les 337 appartements duplex. Certains étages étaient réservés aux commerces et aux bureaux, afin que tout soit à proximité dans le même bâtiment. De nos jours, vous pourrez ainsi accéder à un hôtel restaurant, une librairie, un magasin d’alimentation ainsi qu’une école maternelle située au dernier étage. Son toit terrasse, conçu comme un lieu de vie communautaire, est également surprenant, composé de la cour de récréation de l’école, avec une piscine réservée aux résidents, un gymnase ainsi qu’un atelier de peinture. Vous bénéficierez d’une vue à couper le souffle sur toute la ville, qui n’a rien à envier à celle de Notre-Dame de la Garde !

Ce qui frappe en premier lieu, c’est l’optimisation et l’agencement des lieux, où tout est encastré. Les espaces sont pensés, l’air circule et la respiration en est d’autant plus facile. Les 18 étages de la Cité Radieuse ont été construits selon le concept du modulor, où l’unité de mesure est la taille humaine. Posé sur 36 pilotis en béton de 7 mètres de haut, tous les chiffres de la Maison du Fada semblent surdimensionnés : conçu au milieu d’un parc de 3 hectares, comportant 337 appartements sur 18 niveaux pour environ 2.000 habitants, 1 hôtel composé de 21 chambres, les dimensions sont de 137 mètres de long, 24 mètres de large et 56 mètres de haut. Les autres caractéristiques surprenantes sont les suivantes : de larges couloirs permettant aux voisins de discuter et aux enfants de faire du vélo (!), des commerces, une école maternelle. Les appartement en type duplex possèdent chacun une terrasse, et n’ont aucun vis-à-vis, chacun des appartements, emboîtés 2 par 2 est unique.
La Cité Radieuse, initialement projet social, a vite été détournée par la mairie de Marseille, qui a vendu les appartements entre 1952 et 1959. C’est aujourd’hui un haut lieu branché, où il est très coûteux d’habiter, et où la salle de sport du toit terrasse a été privatisée. Qu’on l’adore ou qu’on la déteste, la Cité Radieuse classé monument historique en 1986, ou Maison du Fada, ne laisse personne indifférent ! Le mot de la fin pour Le Corbusier, lors du discours d’inauguration : « Faite pour des hommes, faite à l’échelle humaine, dans la robustesse des techniques modernes, manifestant la splendeur nouvelle du béton brut, pour mettre les ressources sensationnelles de l’époque au service du foyer ».


Vous souhaitez nous suivre sur Facebook : rien de plus simple, aimez la page sur Suivez-nous sur Facebook !



Découvrir Monuments et Ouvrages de Provence:

Découvrir les sites et monuments des Bouches-du-Rhône, 13:
- Aqueduc de Roquefavour : découvrez l'Aqueduc de Roquefavour, joyau du Canal de Marseille.
- Arches de Barbegal : découvrez les arches de Barbegal, à proximité de Fontvieille.
- Barrage de Bimont : le barrage de Bimont, alimentant en eau la région Aixoise.
- La Maison du Fada, Marseille : découvrez l'unité d'habitation révolutionnaire appelée la maison du Fada !
- Moulin de Daudet : découvrez le moulin de Daudet.
- Notre-Dame de la Garde : symbole de la ville, Notre-Dame de la Garde domine Marseille.
- Pont Flavien : le pont Flavien, point de passage obligatoire sur l'ancienne route reliant Arles et Marseille.
- Vieux-Port : le Vieux-Port de Marseille.
- Canal de Marseille : découvrez le Canal de Marseille, Ouvrage du 19ème siècle, alimantant Marseille en eau.
- Canal du Verdon : découvrez le Canal du Verdon, Ancien ouvrage du 19ème siècle, alimantant Aix en Provence en eau.

Découvrir les sites et monuments du Vaucluse, 84:
- Pont Julien : découvrez le Pont Julien à Bonnieux.
- Pont Saint-Bénézet : plus connu sous le nom de pont d'Avignon !
- Pigeonnier de Puyvert : un des plus fameux pigeonniers de Provence.

Découvrir les sites et monuments des Alpes de Haute Provence, 04:
- Canal du Verdon : découvrez le Canal du Verdon, Ancien ouvrage du 19ème siècle, alimantant Aix en Provence en eau.
- Citadelle de Sisteron : découvrez la Citadelle de Sisteron, forteresse construite sur un éperon rocheux entre Provence et Dauphiné.
- Chapelle Notre Dame de Provence : Construite sur l'ancien site du chateau des Comtes, elle offre une vue surprenante à 360° !


Cliquez ici pour remonter en haut de la page !

© www.notreprovence.fr

Suivez-nous sur Facebook
2006 - 2017 | Plan du site | Francais - English - Contact
© Copyright : Toutes les images et les photos de ce site ne doivent pas être utilisées sans notre accord.