banniere du site www.notreprovence.fr


PHILIPPE DE GIRARD, SAVAN PROVENCAL, 1775-1845.


Philippe de Girard est né le 1er février 1775 dans un somptueux village du Luberon, Lourmarin, et il est décédé le 26 aout 1845 à Paris. Ne manquant pas d'imagination, Philippe de Girard est notamment l'inventeur de la première machine à filer le lin, une mitrailleuse a vapeur ou encore  le chrono thermomètre. Dénoué de tout sens pratique, il se retrouva souvent dépouillé de ses inventions.

Philippe de Girard passe son enfance à Paris, puis part faire ses études de médecine à Montpellier. Vient alors 1789, et la révolution française. La famille se bat au côté de la royauté, et après la chute du Roi, elle revient en Provence à la tête d'une milice avant de quitter la France pour les Baléares. Puis c'est à Livourne que vont s'installer les de Girard. Philippe de Girard confectionne une machine à vapeur pour la savonnerie Il invente également un procédé de réduction des statues pour les réduire avant de les commercialiser. Mais cette invention sera attribuée à quelqu'un d'autre. La famille se lasse de l'Italie et obtient un sauf conduit en 1794 pour rentrer en France.

De retour dans la région de Marseille puis de Nice, Philippe de Girard multiplie les inventions. En 1805, un concours est ouvert pour remplacé les moteurs animés par la machine à feu. Lors de l'exposition l'année suivante, Philippe de Girard propose un appareil répondant aux attentes et décroche la médaille d'or. Lors de cette même exposition, il montrera une lunette achromatique, et un système de lampe hydrostatiques. Il reçoit alors une médaille d'argent, soit presque rien. Son immense talent n'est pas reconnu à sa juste valeur.

Mais c'est surtout en 1810 que Philippe de Girard réussira son plus grand chef d'oeuvre : le 12 mai, un décret promet un million de francs de récompense à l'inventeur de la filature du lin. Il se met à l'ouvrage immédiatement et deux mois plus tard Philippe de Girard dépose le premier brevet, le 13 juillet. Il s'installe dans des ateliers à Paris et confectionne sa machine. Il recevra Napoléon en personne qui viendra constater la finesse du lin sortant des machines. Napoléon écrit alors à son ministre et à la presse pour constater la réussite de Philippe de Girard. Mais entre temps la France connaît des défaites miliaires et les machines sont détruites pour ne pas tomber aux mains des ennemis. Le million s'envole également...

Durant le restant de sa vie Philippe de Girard tentera d'exploiter tout de même ses inventions, et aura d'autres idées de génies, mais il vit pauvrement, croulant sous les dettes. Son souvenir perdure encore à Lourmarin, peut-être le seul lieu en France où deux siècles après, on sait encore qui était Philippe de Girard : un inventeur de génie, malheureusement trop naïf...


Vous souhaitez nous suivre sur Facebook : rien de plus simple, aimez la page sur Suivez-nous sur Facebook !



Découvrir les savants, ingénieurs et architectes provençaux :

- Adam de Craponne : Ingénieur des eaux qui réalisa un canal reliant la Durance au pays salonnais alors desséché.
- Philippe de Girard: Inventeur de la première machine à filer le lin, une mitrailleuse a vapeur ou encore le chrono thermomètre.
- Henri Jacques Espérandieu: Architecte ayant réalisé La Cathédrale de la Major, Notre Dame de la Garde ou encore le Palais Longchamp.



Cliquez ici pour remonter en haut de la page !

© www.notreprovence.fr

Suivez-nous sur Facebook
2006 - 2016 | Plan du site | Francais - English - Contact
© Copyright : Toutes les images et les photos de ce site ne doivent pas être utilisées sans notre accord.