banniere du site www.notreprovence.fr

AIOLI.



Préparation : 8 personnes - Préparation : 40 minutes - Repos : 24 heures - Cuisson : 20 minutes
Ingrédients : Pour l'accompagnement: 2 kgs de morue salée - 8 oeufs durs - 1 chou fleur - 550 g d'haricots vert - 8 carottes - 8 artichauts - 500g de petits poulpe (pouprions) - 8 douzaines d'escargots (petits gris)
Pour l'aïoli : 15 gousses d'ail - 2 jaunes d'oeuf - 1 c.à.c de sel - 1 c.à.c d'eau tiède - 50 cl d'huile d'olive


Voir légende en bas de pageVoir légende en bas de pageVoir légende en bas de page Voir légende en bas de pageVoir légende en bas de pageVoir légende en bas de page


Recette :
Préparation des accompagnements :
Faîtes détremper la morue pendant 24 heures en changeant l'eau 4 fois, toutes les 6 heures.
Une fois terminé, découpez la morue en morceaux. Pochez les morceaux de morue dans une eau frémissante, mais non bouillante.
Faîtes cuire les escargots dans de l'eau salée, parfumée au fenouil, aux oignons et au laurier. Faîtes cuire les poulpes de manière identique.
Cuisez les légumes séparément dans de l'eau.

Préparation de l'aïoli :
Dans un mortier, écrasez les gousses d'ail à l'aide d'un pilon pour obtenir une crème fine. Ajoutez bien le sel. Bien écrasez de nouveau puis ajoutez le jaune d'oeuf ainsi que l'eau tiède.
Tout en continuant de remuer, toujours dans le même sens, versez la moitié de l'huile d'olive. Ajoutez alors une cuillère d'eau tiède puis versez l'huile d'olive restante.

Conseil de présentation :
Disposez les légumes dans un plat. La morue, les poulpes ainsi que les escargots dans un autre. Enfin, servez l'aïoli dans un récipient creux.
Vous pouvez rajouter ou changer à votre guise les légumes.

Plat mythique de l'identité provençale, l'aïoli se confectionnait autrefois sans oeuf. Il exigeait seulement de l'ail, une pomme de terre farineuse. Ce serait aux environs de 1830, avec l'arrivée de la mayonnaise parisienne que l'aïoli primitif se serait adouci et serait devenu ce qu'il est aujourd'hui, mais rien n'est moins sûr !


Légende :

Difficulté: représentée par des olives Voir légende en bas de page Coût: représenté par des cigales Voir légende en bas de page
Préparation facile Voir légende en bas de page Voir légende en bas de page
Préparation normale Voir légende en bas de pageVoir légende en bas de page Voir légende en bas de pageVoir légende en bas de page
Préparation difficile Voir légende en bas de pageVoir légende en bas de pageVoir légende en bas de page Voir légende en bas de pageVoir légende en bas de pageVoir légende en bas de page



Découvrir les plats provençaux:

- Aïoli : Plat mythique de l'identité provençale, l'aïoli se confectionnait autrefois sans oeuf. Il exigeait seulement de l'ail, une pomme de terre farineuse. Ce serait aux environs de 1830, avec l'arrivée de la mayonnaise parisienne que l'aïoli primitif se serait adouci et serait devenu ce qu'il est aujourd'hui, mais rien n'est moins sûr !
- Bouillabaisse : la bouillabaisse est le plat typique de Marseille.
- Flèques : découvrez la recette des flèques.
- Gigot à la provençale : le gigot se déguste saignant. Vous pouvez le déguster avec des pommes de terre rissolées, des pâtes fraîches ou encore des haricots verts...
- Jambon provençal : se déguste chaud. Se mari très bien avec des pâtes fraîches. Vous pouvez l'accompagner d'un rosé de Provence.
- Pintade aux olives : se mange chaud. Se marie très bien avec des pâtes fraîches et de la polenta.
- Rougets Oursinado : découvrez la recette des rougets oursinado.
- Soupe au Pistou : découvrez la recette de la soupe au pistou.

Vous souhaitez nous suivre sur Facebook : rien de plus simple, aimez la page sur Suivez-nous sur Facebook !



Cliquez ici pour remonter en haut de la page !

© www.notreprovence.fr

Suivez-nous sur Facebook
2006 - 2017 | Plan du site | Francais - English - Contact
© Copyright : Toutes les images et les photos de ce site ne doivent pas être utilisées sans notre accord.