banniere du site www.notreprovence.fr

LA DURANCE.



La Durance, vue de Sisteron

La Durance prend sa source dans les Hautes Alpes, à 2632 m d'altitude, au mont Chenaillet, près du col de Montgenèvre et donc de la frontière italienne. Longue de 305 kilomètres, la Durance est le second plus grand affluent du Rhône, juste après la Saône. Son bassin couvre plus de la moitié de la région Provence Alpes Côte d’Azur, avec près de 14.200 km². La vallée de la Durance trace une route du Nord au Sud qui traverse quatre départements et plateaux, tous chargés d’histoire. C'est la véritable colonne vertébrale de la Provence : des Alpes à la plaine de la Crau, la Durance traverse l'actuelle Provence-Alpes-Côte-d'Azur. La Durance fournit 75% des besoins en eau de la PACA.

La Durance, qui prend sa source au cœur des Alpes, a d’abord un aspect de torrent avec un fort débit, jusqu’à la confluence avec l’Ubbaye. Elle traverse la ville fortifiée de Briançon, et suit la vallée en récupérant les eaux du Briançonnais et celles du Queyras avec Guil, qui possède de somptueuses gorges, les Gorges du Guil. Au niveau de la place forte Vauban de Mont-Dauphin, la faille de la Durance permet à la Fontaine Pétrifiante de Réotier en rive droite de voir le jour, site insolite naturel, et le Plan de Phazy en rive gauche de la Durance. La pente suivie par la Durance est pentue jusqu’à Embrun, où elle pénètre dans le barrage de Serre-Ponçon. Ce barrage fut créé en 1961 pour lutter contre les caprices de la Durance, avec son fort débit lors des pluies diluviennes, accompagnées par la fonte des neiges.

Plus en aval, la Durance récupère les eaux d’affluents tels que le Buëch, le Jabron, la Bléonedu côté de Chateau-Arnoux-Saint-Auban, l'Asse en aval d'Oraison, mais surtout le Verdon à hauteur de Vinon-sur-Verdon, qui arrive du col d’Allos. A partir de ce moment, la Durance change d’orientation, et se dirige vers Cavaillon, rejoint par le Calavon qui se jette à proximité d’Avignon avec une orientation Est-Ouest, puis l’orientation devient étrange en bifurquant vers le nord-ouest. En effet, auparavant, la Durance franchissait les Alpilles par Lamanon, avant d’aller se jeter dans l'étang de Berre. Aujourd’hui, cette ancienne route s’appelle la Crau, que les hommes ont essayé d’irriguer grâce au Canal de Crapone au XVIème siècle, du nom de son ingénieur provençal, Adam de Craponne .

Au 19ème siècle, alors que la cité marseillaise devait souvent faire face aux épidémies et aux secheresses, il fut décidé de mener l'eau de la Durance vers la cité phocéènne, grâce à la construction du Canal de Marseille, ouvrage important qui fonctionne encore aujourd'hui, et offre des joyaux tels que l'Aqueduc de Roquefavour !



La Durance, barrage de Serre-Ponçon La Durance, barrage de Serre-Ponçon

Sur le pays de la Durance, à la fois alpin et provençal, une grande diversité culturelle est née. Pendant sa descente vers le Rhône, la Durance arrose sur son passage des plaines fertiles ainsi que de grandes villes telles que Briançon et Embrun, Sisteron et sa Citadelle, Pertuis ou encore Cavaillon et se jette ensuite dans le Rhône à quelques kilomètres d'Avignon. La Durance est le pays des écrivains : Jean Giono, Paul Arène, René Frégny...

Autrefois, la Durance était réputée comme étant infranchissable, à cause de son fort débit et de sa grande largeur. On disait même : le mistral, le Parlement (d'Aix-en-Provence) et la Durance sont les trois fléaux de la Provence ! La Durance servit de frontière pendant la période romaine et devint ensuite, à l'époque du Moyen-âge, le meilleur moyen pour le transport du bois. Mais la Durance est toujours en crues, et notamment entre 1843 et 1856, période durant laquelle les plus gros ravages sévissent, sur les cultures mais aussi sur les habitations. L'idée d'un barrage naît alors à cette époque, mais ne sera réalisé qu'en 1961, à Serre-Ponçon. Ce barrage nécessita 6 années de travaux ainsi que la destruction de plusieurs villages et hameaux, aujourd'hui enfuis sous les eaux ! Le barrage constitue un immense réservoir pour l'irrigation de la vallée de la Durance. C'est à ce jour le second plus grand lac artificiel d'Europe !

Aujourd'hui, la Durance est beaucoup plus calme et moins large, et ne constitue plus une menace pour les habitations voisines. Elle est devenue une des portes d'accès les plus fréquentées des sports d'hiver. On y retrouve les plus belles stations de ski de France, notamment Serre Chevalier, Montgenèvre... A nous, provençaux, de ne pas oublier que la Durance aura été durant des siècles une grande route de transhumances humaines avec entre autres les Vaudois, Gavots et Radeliers...



La Durance et sa vallée, vue du Prieuré de Ganagobie La Durance et sa vallée, vue du Prieuré de Ganagobie La Durance et sa vallée, vue du Prieuré de Ganagobie

Vous souhaitez nous suivre sur Facebook : rien de plus simple, aimez la page sur Suivez-nous sur Facebook !



Découvrir les rivières provençales :
- la Bléone : découvrez la Bléone, affluent de la Durance, située dans les Alpes de Haute Provence.
- le Buëch : découvrez le Buëch, rivière alpestre, affluent de la Durance.
- le Calavon : découvrez le Calavon, affluent de la Durance, située dans la partie nord du Luberon.
- la Durance : découvrez la plus grande rivière de Provence: la Durance
- la Touloubre : découvrez la Touloubre, rivière provençale qui prend sa source à Venelles et se jette dans l'étang de Berre.
- le Verdon : découvrez le Verdon, majestueuse rivière provençale aux eaux verdoyantes !

Cliquez ici pour remonter en haut de la page !

© www.notreprovence.fr

Suivez-nous sur Facebook
2006 - 2017 | Plan du site | Francais - English - Contact
© Copyright : Toutes les images et les photos de ce site ne doivent pas être utilisées sans notre accord.