LA SCULPTURE SUR BOIS D'OLIVIER, ARTISANAT PROVENCAL.


Stand de sculpture sur bois d'olivier


La sculpture sur bois d’olivier est un art traditionnel qui est pratiquée depuis plusieurs siècles en Provence mais qui est arrivée sur le devant de la scène seulement depuis le gel de 1956 qui ravagea les oliviers provençaux. Cet art demande de la patience, et un savoir-faire unique.

Pourtant l’art de la sculpture sur bois d’olivier aurait commencé aux environs du IVème siècle en Palestine, lors de la construction de l’église de la Nativité. Les moines auraient alors enseignés cet art aux habitants, qui auraient ensuite perpétué cet art de génération en génération, perfectionnant et maitrisant de mieux en mieux cet art au fil des générations.

La sculpture sur bois d’oliviers se fait à partir de branches d’oliviers qui sont coupées après la récolte des olives. En effet, après la récolte, l’oléiculteur entretien ses oliviers et afin de leur permettre une meilleure croissance et une meilleure récolte l’année suivante, il élague les branches de ses oliviers. Une seconde source de bois d’oliviers provient d’arbres qui ont été arraché, par exemple à cause du gel. Le travail du sculpteur sera en amont de bien sélectionner son bois, car tous les bois d’oliviers ne sont pas forcément intéressant pour leur travail. Un élément majeur à prendre en compte est le temps de séchage du bois d’olivier, à la différence d’autres bois. Le séchage peut prendre entre 2 et 3 années. Un autre élément est aussi important, c’est la vitesse de pousse de l’olivier, très faible par rapport à d’autres variétés d’arbres, ce qui le rend rare.

Le bois d’olivier est très difficile à travailler, à cause de sa dureté, mais aussi à cause du sens noueux de sa fibre et de sa veine. Le sculpteur commence par tailler les plus grosses pièces, comme des saladiers, puis sculpte dans les chutes des objets plus petits et ainsi de suite, jusqu’à n’avoir plus que des petites chutes, qui ne serviront qu’à boucher des trous, ou combler des défauts. En effet, vu la rareté du produit, l’économie de la matière première est de mise ! Le bois est nettoyé, creusé, poncé, poli puis ciré. Le travail sur le bois d’olivier peut être réalisé avec des outils généralement utilisé dans la menuiserie ou dans l’ébénisterie, mais certains outils sont quand même spécifiques. Le bois d’olivier étant une matière spécifique, il va de soi que l’œil humain est irremplaçable sur la façon de travailler le bois.

La gamme des objets varie selon les artisans, mais on peut tout de même citer quelques objets incontournables dans les ustensiles de cuisine, tels que des couverts, planches à découper, saladiers, des coupes à fruits, des mortiers, mais aussi des décorations comme des vases ou des sculptures. Etant façonné manuellement, chaque objet est donc unique. Vous pourrez découvrir les créations des sculpteurs lorsque vous vous rendrez sur les marchés traditionnels, ou lors de manifestations avec des stands de produits du terroir, comme lors de la Fête de l’Olivier à Ollioules, dans le Var, début Octobre de chaque année.

Les qualités du bois d’olivier sont reconnues pour leur solidité, mais aussi pour leur esthétique et pour leur symbolique, ce qui en fait un attrait pour les amateurs d’objet unique et naturel. D’autre part, un autre atout pour le bois d’olivier est d’être fabriqué localement et avec une matière noble issue du terroir provençal.


Mortiers et divers objets sculptés sur bois d'olivier Couteaux et couverts en bois d'olivier


Vous souhaitez nous suivre sur Facebook : rien de plus simple, aimez la page sur Suivez-nous sur Facebook !


© www.notreprovence.fr

Suivez-nous sur Facebook
2006 - 2019 | Plan du site | Francais - English - Contact
Partenaires: tv-direct.fr
Comparateur en ligne Demain La Veille
© Copyright : Toutes les images et les photos de ce site ne doivent pas être utilisées sans notre accord.