LAC DE CHAUDANNE, LAC ARTIFICIEL DU VERDON.


Le Lac de Chaudanne vue de la montée vers Demandolx Lac de Chaudanne, peu en amont du barrage

Le Lac de Chaudanne se situe en aval du Lac de Castillon, dans la partie haute du Pays du Verdon, juste après le barrage de Castillon-Demandolx. Le lac se partage entre les communes de Demandolx au nord-est, et celui de Castellane à l’ouest de la pointe sud du lac. Le village de La Garde se trouve au sud du lac. Il possède un caractère plus sauvage que les autres lacs qui jalonnent le cours du Verdon, avec un accès difficile à l’eau à cause des abords qui sont escarpés.

Le Lac de Chaudanne a été formé par la création du barrage portant le même nom et possède une superficie de 70 hectares, pour un volume d’eau contenu de 16 millions de mètres cube. L’objectif de ce barrage, en plus de la production d’électricité par EDF, est de contrôler les variations de débit de l’eau à l’entrée des Gorges du Verdon, dans la partie appelée les Pré-Gorges du Verdon, qui démarre à partir de Castellane. Le barrage a été construit entre 1950 et 1953, avec une mise en service en 1952. La production d’électricité se fait dans la centrale située dans les fondations du barrage, qui est entièrement automatisée et programmée chaque soir pour le lendemain. La centrale produit de l’électricité toute la journée en été, et en hiver elle fonctionne selon les besoins. D’une hauteur de 74 mètres en comptant les fondations, le barrage possède une épaisseur à sa base de 10 mètres, pour une largeur en crête de 2 mètres, sur une longueur totale de 95 mètres.


Le Barrage du Lac de Chaudanne Les eaux turquoises du Lac de Chaudanne

La caractéristique principale du lac de Chaudanne est d’être le seul lac artificiel du Verdon dans lequel la baignade est formellement interdite, ainsi que les activités nautiques. C’est d’ailleurs cette raison qui fait que c’est le lac le moins connu des touristes, et qui est resté le plus sauvage. Mais si les baigneurs et amateurs de sports nautiques n’y sont pas les bienvenus, d’autres en profitent : les brochets et les sandres ! En effet, ce lac est bien connu des pêcheurs qui viennent taquiner le poisson dans cette retenue d’eau, malgré un accès difficile avec des rives difficilement accessibles, et très peu de spots praticables.

Une dernière information concernant l’eau qui alimente ce lac. Elle vient directement du fond du lac de Castillon, avec une température de seulement 7°c !


En contrebas du barrage du Lac de Chaudanne Les eaux turquoises du Lac de Chaudanne

Vous souhaitez nous suivre sur Facebook : rien de plus simple, aimez la page sur Suivez-nous sur Facebook !


© www.notreprovence.fr

Suivez-nous sur Facebook
2006 - 2018 | Plan du site | Francais - English - Contact
Partenaire: tv-direct.fr
© Copyright : Toutes les images et les photos de ce site ne doivent pas être utilisées sans notre accord.