LA PASTORALE, TRADITION CALENDALE.

La pastorale est une représentation théâtrale chantée et parlée en provençal de la célébration de la Nativité. La pastorale qui évoque la procession des bergers, appelés pastres en provençal d'où l'origine des pastorales, vers l'étable où venait de naître l'enfant Jésus. Autrefois jouées pendant, puis avant la messe de minuit, les pastorales sont de nos jours jouées dans les semaines qui suivent Noël, mais également selon les villages, pendant les messes de minuit. Les pastorales sont jouées en langue provençale commune, et certains airs ont été composé par Nicolas Saboly. On retrouve aussi un langage araméen, c'est à dire un parler par image où les symboles sont très présents, aidant le spectateur ne comprenant pas le provençal.

En 1844, le 26 décembre, Antoine Maurel écrit "La Pastorale ou le mystère de Notre Seigneur Jésus Christ" à la demande de l'abbé Julien. La pièce s'inspire des livrets des crèches parlantes et des saynètes de Noël, racontant de manière humoristique la Nativité. Le succès de cette pastorale est si vif, que le spectacle ne tardera pas à être joué sur toutes les scènes marseillaises et provençales. Suivront dans son sillage, d'autres pastorales, la plupart en langue provençale.

Cette Pastorale, appelée de nos jours la Pastorale Maurel comprend 5 actes en vers provençaux, et est la plus répandue en Provence. La pastorale est un moment privilégié pour les nostalgiques de la langue provençal, qui trouvent à cette occasion une des rares pièces interprétée en langue « Nostre ».

L'histoire en est la suivante : les pastres, faisant paître leurs troupeaux dans les vergers, sont avertis de la naissance de Jésus et se rendent à l'étable pour le couvrir d'offrandes. Sur leur route, les pastres réveillent tout le village et sont accompagnés par tous. Au son du tambourin et du galoubet, tout le village se met en route, chacun prenant des offrandes pour le nouveau né. On y retrouve là les principaux personnages qui sont dans nos crèches : tambourinaire, meunier, pêcheur, rémouleur, bohémiens...

Les pastorales sont jouées non pas par des professionnels, mais par les villageois eux-mêmes, qui sont motivés par la perspective de maintenir une tradition fortement ancrée en Provence, avec la conviction lors de chaque représentation de défendre leur culture, et de conserver un lien entre le peuple provençal et leur langue.

A la découverte des Pastorales:
La Postorale de Pierre Bellot, Ollioules - 83 Fondée en 1991, l'association "Lou tiatre d'Ouliéulo" se compose d'une quarantaine d'acteurs, techniciens bénévoles et amateurs mettant toute leur bonne volonté à perpétuer le maintien et la diffusion de la culture et des traditions provençales.
La fidélité à l'esprit de l'auteur Pierre Bellot, n'empêche pas d'incorporer au spectacle les aménagements techniques modernes (effets sonores, visuels et d'accessoires).
Plus d'informations sur le site internet du groupe : http://www.lou-fougau.com/index.php/lou-tiatre-d-oulieulo/nos-spectacles/la-pastorale-de-pierre-bellot

Vous souhaitez nous suivre sur Facebook : rien de plus simple, aimez la page sur Suivez-nous sur Facebook !


© www.notreprovence.fr

Suivez-nous sur Facebook
2006 - 2019 | Plan du site | Francais - English - Contact
Partenaires: tv-direct.fr
Comparateur en ligne Demain La Veille
© Copyright : Toutes les images et les photos de ce site ne doivent pas être utilisées sans notre accord.