banniere du site www.notreprovence.fr


LE PLATEAU D'ALBION, PLAN D'AUBIOUN.


Le Plateau d’Albion se situe en Haute Provence, entre Mont-Ventoux, Montagne de Lure et le Luberon. Connu pour ses paysages magnifiques colorés du bleu lavande et de l’or du blé, le plateau d’Albion s’étale sur 7 villages typiques du Vaucluse, de la Drôme et des Alpes-de-Haute-Provence. Ces paysages magnifiques, dont Jean Giono s’est inspiré dans ses romans, vous feront découvrir un plateau couverts de grands espaces occupés par la culture et par l’élevage ovin, au milieu desquels se dressent ces villages perchés typiques semblant poser fièrement avec leurs églises, chapelles et leurs châteaux ! Le Plateau d’Albion est également nationalement connu pour avoir hébergé sur son territoire le site de lancement des missiles nucléaires entre 1971 et 1996.

Le Plateau d’Albion regroupe des villages provençaux de petites tailles, la population approximative en 2017 est proche de 4.000 habitants pour ces sept communes : Sault, Aurel, Saint-Trinit et Saint-Christol (Vaucluse), Ferrassières (Drôme), Revest-du-Bion et Simiane-la-Rotonde (Alpes-de-Haute-Provence).

L’activité du plateau est une activité à forte influence agricole. Plaisant à regarder pour les touristes durant la période estivale, l’image forte du plateau est le mélange entre les champs de lavande et les champs de blé et de petit épeautre. Ce sont les principales cultures du Plateau d’Albion, avec notamment 4.500 ha de culture pour la seule lavande, cet « or bleu » si symbolique de la Haute Provence, dont Giono disait que la lavande est : « l’âme de la Haute Provence ». Concernant le petit épeautre, ce blé rustique très populaire sur le Plateau serait cultivé depuis des milliers d’années sur le Plateau d’Albion car le petit épeautre supporte un sol pauvre, et accepte aisément le froid des longs hivers de la Haute Provence. Au milieu de ces champs de lavande, de nombreux apiculteurs produisent du miel de Provence, protégé par un label rouge.

Une autre face de l’activité agricole du plateau est l’élevage ovin, avec en première ligne le Porc du Ventoux. Elevé en plein air à l’est de Sault, les porcs se nourrissent en grande partie de céréales cultivées sur place. Le Plateau d’Albion possède également une production de fromages, avec en tête d’affiche le « Banon », protégé par une AOC depuis 2003, produit dans les sept villages du Plateau d’Albion. Enfin, un fromage de chèvre est produit artisanalement à partir du lait de chèvre du Rove, ces chèvres qui vivent au pied du Mont-Ventoux, à cheval entre le Plateau d’Albion et la Montagne de Lure.

Le Plateau d’Albion est un lieu touristique très prisé par les amateurs de Provence qui souhaitent trouver du soleil, mais qui ne veulent pas se risquer à s’approcher des plages saturées de plaisanciers. Bien entendu, les champs de lavande, les chants des cigales et les bories sont des fleurons touristiques qui drainent des visites à eux seuls, mais il serait réducteur d’en rester là. Le Plateau d’Albion est un bon lieu de base pour vos excursions : balades et randonnées aussi bien à pieds qu’à VTT seront possibles avec les massifs de Lure au Nord-Est, de la Sainte-Victoire au Nord-Ouest, le Luberon au Sud et les reliefs des Alpes-de-Haute-Provence à l’Est. Pour les amateurs d’escapade spectaculaire, les Gorges de la Nesque offre un spectacle visuel grandiose, notamment en son point culminant : le « Rocher de Cire ». Une promenade dans les Gorges permettra aux amoureux d’Histoire de contempler une chapelle romane troglodyte ainsi que de nombreux habitats autrefois peuplés par les hommes de Neandertal ! Un lieu chargé d’histoire ! Pour les amateurs de sensations fortes, le Plateau d’Albion, considéré comme un des plus importants massifs karstiques de France, est un haut lieu pour la pratique de la spéléologie grâce à de nombreux avens.

Comment ne pas aborder le Plateau d’Albion sans aborder le sujet nucléaire ? C’est Charles de Gaulles qui décida de doter la France d’une force de frappe nucléaire en 1966. Après des études sur plusieurs lieux, et après avoir écarté le Plateau de Valensole, le site du Plateau d’Albion fut choisi. Le Plateau d’Albion accueillit donc de 1971 à 1996 le site de lancement des missiles nucléaires sol-sol balistiques. Les travaux préservèrent le site, et les militaires prirent bien soin de camoufler les installations. Il faudra attendre que Jacques Chirac décide, en 1996, de démanteler le site en raison du coût important de l’entretien des missiles et de l’éloignement de la menace ennemie. Démantelée depuis 1998, le site accueille une unité de la Légion Etrangère et une station d’écoute de la DGSE. Une ancienne base de lancement est recouverte de panneaux photovoltaïques.


Vous souhaitez nous suivre sur Facebook : rien de plus simple, aimez la page sur Suivez-nous sur Facebook !



Découvrir le relief de la Provence :

Les Montagnes:
- les Alpilles : massif s'étendant de la Durance au Rhône, de Lamanon jusqu'en Arles.
- le Luberon : massif provençal s'étirant de Cavaillon à Manosque.
- le Mont-Ventoux : Géant de Provence trônant sur la Provence.
- la Sainte-Victoire : La muse de Cézanne.

Les Plateaux :
- le Plateau de Valensole : Grenier de la Provence, Haut-lieu de la culture de la lavande.
- le Plateau d'Albion : Champs de Lavande à perte de vue, mêlés au champs de blé, voici un tableau vivant de la Provence.

Cliquez ici pour remonter en haut de la page !

© www.notreprovence.fr

Suivez-nous sur Facebook
2006 - 2017 | Plan du site | Francais - English - Contact
© Copyright : Toutes les images et les photos de ce site ne doivent pas être utilisées sans notre accord.