LA COUPO, HYMNE DU FELIBRIGE.

La Coupo

La Coupo (Coupe), écrite par Frédéric Mistral sur une musique de Nicolas Saboly (chant de Noël composé au XVIIème siècle), représente l'hymne du Félibrige, et plus encore aujourd'hui, l'hymne des provençaux. Tout a commencé le 30 juillet 1867, lorsque les félibres catalans offrirent une coupe en argent à leurs homologues provençaux, pour remercier Mistral d'une collecte organisée par celui-ci au profit des projets politiques de Balaguer, ainsi que pour marquer encore plus l'amitié qui régnait en ces deux provinces. Elle représente d'ailleurs deux statuettes, l'une pour la Catalogne et l'autre pour la Provence. Des inscriptions finement gravées figurent :  Présent offert par les patriotes catalans aux félibres provençaux pour l'hospitalité donnée au poète catalan Victor Balaguer en 1867. Sur le socle on peut aussi lire les vers suivants : "On la dit morte, mais moi je la crois vivante", V. Balaguer, "Ah! Si on savait me comprendre! Ah! Si on voulait me suivre!" F. Mistral.

Cette coupe, emblème du Félibrige, est présentée tous les ans lors du congrès du Félibrige, lors de la Santo Estello, assemblée qui se déroule chaque année dans une ville d'Occitanie différente. L'honneur de la présenter en revient au Capoulié(Président). Cette présentation est suivie par le chant de l'hymne félibréen, et la Coupo passe de mains en mains, représentant la communion des félibres.

Frédéric Mistral, pour remercier les félibres catalans de cette coupe, leur répondit par un hymne à la fin d'un banquet donné en 1868, qui deviendra l'hymne de la Provence, et de tous les pays d'Oc dont voici les paroles :

I - Prouvençau, veici la coupo              II - D'un vièi pople fièr et libre           III - D'uno raço que regreio  
    Que nous vèn di Catalan                        Sian bessai la finicioun;                        Sian bessai li proumié gréu;
    Aderèng beguen en troupo                     E, se toumbon li Felibre,                      Sian bessai de la Patrio
    Lou vin pur de noste plant.                     Toumbara nosto Nacioun                    Li cepoun emai li priéu.
IV - Vuejo-nous lis esperanço               V - Vuejo-nous la couneissènço      VI - Vuejo-nous la Pouësio
       E li raive dou jouvent,                           Dou Verai emai dou Bèu,                  Pèr canta tout ço que viéu, 
       Dou passat la remembranço                 E lis àuti jouïssènço                            Car es elo l'ambrousio
       E la fe dins l'an que vèn                        Que se trufon dou toumbèu.               Que tremudo l'ome en Diéu.

VII - Pèr la glori dou terraire 
Vautre enfin que sias counsènt, 
Catalan, de liuen, o fraire, 
Coumunien toutis ensèn ! 

Coupo Santo
E versanto, vuejo à plen bord
Vuejo abord lis estrambord
E l'enavans di fort ! 


Vous souhaitez nous suivre sur Facebook : rien de plus simple, aimez la page sur Suivez-nous sur Facebook !


© www.notreprovence.fr

Suivez-nous sur Facebook
2006 - 2018 | Plan du site | Francais - English - Contact
Partenaire: tv-direct.fr
© Copyright : Toutes les images et les photos de ce site ne doivent pas être utilisées sans notre accord.