COMBE DE LOURMARIN, VALLEE SEPARANT LE PETIT LUBERON ET LE GRAND LUBERON

La Combe de Lourmarin est une clue, soit une vallée creusée dans le massif calcaire par la rivière Aiguebrun, séparant le massif du Luberon en deux parties bien distinctes, à l’ouest le Petit Luberon et à l’est le Grand Luberon. Cette combe, creusée sur un axe Nord-Sud, débute au sud-ouest du village de Buoux, et se termine peu avant l’arrivée dans le magnifique village de Lourmarin, classé parmi les plus beaux villages de France. L’Aiguebrun continue ensuite son trajet dans la plaine jusqu’à Lauris où les eaux se jettent dans la Durance. La route construite dans la Combe est l’unique voie de passage pour traverser le Luberon et relier le Pays d'Apt au Pays d'Aigues. Vous pourrez découvrir cette combe par la route, mais également grâce à de nombreux sentiers balisés qui vous permettront de découvrir cette combe au milieu de la nature sauvage.

C’est aux eaux transparentes de la rivière de l’Aiguebrun que l’on doit donc cette verdoyante vallée, séparant le Luberon en deux parties. Sur son parcours, l’Aiguebrun, qui prend sa source sur les pentes du versant nord du Luberon sur la commune d’Auribeau, a creusé dans sa première partie les Gorges de l’Aiguebrun, en aval de Auribeau jusqu’au sud de Buoux, à sa confluence avec la Loube. A ce niveau-là, les falaises sont impressionnantes et de nombreux amateurs d’escalade s’en donnent à cœur joie. La rivière continue son chemin en sortant des gorges pour passer dans une vallée plus large, c’est la Combe de Lourmarin.

Cette combe, arrosée par l’Aiguebrun, a depuis longtemps été un point stratégique pour les populations. Les lieux ont été occupé dès la préhistoire, et des traces d’habitation et d’ossements ont été retrouvé sur un petit plateau surplombant la Combe d’une centaine de mètres, au lieu-dit les Lauzières, au sud de la Combe, en rive gauche de l’Aiguebrun. Par sa situation de voie unique reliant le sud et le nord du Luberon, cette Combe a été l’objet de toutes les attentions, et était réputée pour être le passage le plus dangereux de la Basse Provence. Ainsi, dans l’optique de sécuriser ce passage, le village de Lourmarin a été construit à l’entrée sud de la Combe, autour d’une forteresse aujourd’hui disparue, et remplacée par le château actuel.

Pour découvrir la Combe de Lourmarin par la route, il vous faudra emprunter la D943 qui serpente le long de l’Aiguebrun, au fond de la Combe. Cette route sinueuse et touristique vous guidera aux pieds des falaises vertigineuses creusées par l’Aiguebrun, dans ce massif de calcaire, avec une hauteur atteignant les cent mètres ! Vous pourrez admirer les stratifications géologiques retraçant la formation du massif du Luberon. Cette route est très fréquentée en période estivale, et il ne faut pas s’attendre à rouler à vive allure, d’autant que cette route est sinueuse et qu’il vaut mieux être prudent et en profiter pour contempler ce merveilleux travail d’érosion offert par Dame Nature.

Vous souhaitez nous suivre sur Facebook : rien de plus simple, aimez la page sur Suivez-nous sur Facebook !



© www.notreprovence.fr

Suivez-nous sur Facebook
2006 - 2019 | Plan du site | Francais - English - Contact
Partenaire: tv-direct.fr
© Copyright : Toutes les images et les photos de ce site ne doivent pas être utilisées sans notre accord.