LES JOURS DE LA VIEILLE.

Dans un vieil hameau au coeur de la Provence, après un hiver peu rigoureux, une vieille se moqua du mois de février, parce que ce dernier n'avait pas été très rude. Le mois de février en fut très vexé, et demanda au mois de mars de bien vouloir lui prêter 3 jours. Ainsi, durant ces trois jours, le mistral se leva et devint violent, emportant tout sur son passage, la grêle se mêla aux rafales de vent pour donner un temps si épouvantable que toutes les bédigues de la vieille moururent.

La vieille se lamenta quelques jours et décida d'acheter des vaches, bien plus solides selon ses dires que ses bédigues. Vers la fin du mois de mars, elle se vanta d'avoir gardé ses vaches en bonne santé et d'avoir ainsi pu éviter les humeurs capricieuses du mois de mars. Ce dernier se vexa à son tour, et s'en retourna vers le mois suivant, avril, afin de lui demander 4 jours supplémentaires. Des gelées tardives s'abattirent alors sur le hameau, et brûlèrent la végétation. Pour survivre, les bêtes s'entretuèrent et périrent.

Depuis, durant les jours de la vieille, soit durant les 3 derniers jours de février et les 3 premiers jours de mars, ainsi que pendant les 4 derniers jours de mars et les 4 premiers jours d'avril, on peut encore entendre les plaintes de la vieille dans les campagnes provençales. L'hiver rappelant ainsi qu'il peut être très rude même si on s'achemine tranquillement vers le printemps.

La vieille, la vieio représente la nature en Provence.

Vous souhaitez nous suivre sur Facebook : rien de plus simple, aimez la page sur Suivez-nous sur Facebook !


© www.notreprovence.fr

Suivez-nous sur Facebook
2006 - 2018 | Plan du site | Francais - English - Contact
Partenaire: tv-direct.fr
© Copyright : Toutes les images et les photos de ce site ne doivent pas être utilisées sans notre accord.