banniere du site www.notreprovence.fr


MARCEL PAGNOL, POETE PROVENCAL, 1895-1974.



Jean Giono

Marcel Pagnol est né le 28 février 1895, à Aubagne, près de Marseille. Provençal de naissance, cet homme s'est toujours inspiré de sa Provence natale pour devenir un des plus grands écrivains et cinéastes de son époque. Rendu très populaire grâce à sa célèbre trilogie dramatique marseillaise : Marius, Fanny, César. Dans le cinéma, il a notamment mit à l'écran des films inspirés de son ami Jean Giono, faisant appel régulièrement au compositeur provençal Vincent Scotto.

Pagnol est un écrivain précoce, mais ses premiers essais sont jugés trop académiques. C'est en 1929 avec Marius qu'il connaît son premier succès. Suivent ensuite Fanny (1932) et César (1936) qui clôturent cette célèbre trilogie durant laquelle la ville de Marseille est mise en avant. Ces trois épisodes eurent le privilège de passer à l'écran, respectivement en 1931, 1933 et 1937, réalisés par Marcel Pagnol lui-même. Pagnol s'inspire alors de son ami Jean Giono en adaptant ses romans au cinéma : Angèle (1934) d'après une adaptation de deux romans de Giono, puis Merlusse (1935) et Cigalon (1935). Il continue d'écrire, avec comme support la Provence, et ne manque pas d'adapter ses romans au théâtre ou au grand écran lorsque cela lui semble opportun. En 1952, il  porte à l'écran Manon des sources, duquel il extrait deux livres : Jean de Florette et Manon des sources, réunis sous le nom de L'eau des collines (1962). En 1954, il réalise une adaptation de 3 nouvelles des Lettres de mon moulin d'Alphonse Daudet, Trois Lettres de mon moulin.

Malgré le succès populaire de ses films, les critiques sont plutôt réservées, et Pagnol sent que l'écart se creuse entre le cinéma et lui. Il reprend alors sa plume pour se consacrer à ses "souvenirs d'enfance" : La gloire de mon père (1957), Le château de ma mère (1958), Le temps des secrets (1960). Ces trois romans connaissent un succès énorme. Le dernier volet sortira après sa mort, Le temps des amours (1977). Les dernières années de sa vie seront consacrées à résoudre l'énigme du masque de fer. Il en écrira un essai en 1964. Il meurt à Paris le 18 avril 1974, laissant derrière lui l'écrivain cinéaste le plus reconnu de sa génération.


Vous souhaitez nous suivre sur Facebook : rien de plus simple, aimez la page sur Suivez-nous sur Facebook !



Découvrir les écrivains provençaux:

- Joseph d'Arbaud : Poète et Gardian, Joseph d'Arnaud est l'auteur de la bête de Vaccarès.
- Arène Paul : Ecrivain pratiquement inconnu, il a notamment travaillé en collaboration avec Alphonse Daudet sur des oeuvres célèbres.
- Aubanel Théodore : membre fondateur du Félibrige, il reste placé entre Mistral et Roumanille dans l'opinion publique comme un des trois piliers du renouveau de la culture provençale.
- Brunet Jean : membre fondateur du Félibrige, poète provençal mélancolique, Brunet était un utopiste, rêvant d'un Paradis terrestre.
- Castil-Blaze : Castil-Blaze fut un porte drapeau de la langue provençale à Paris.
- Crousillat Antoine-Blaise : Antoine-Blaise Crousillat a une place d'honneur dans l'histoire félibréenne, notamment en étant nommé majoral du Félibrige.
- Daudet Alphonse : Conteur et romancier, Alphonse Daudet a vécu la majeure partie de sa vie à Paris.
- Dumas Adolphe : Adolphe Dumas fut un poète très doué.
- Garcin Eugène : Eugène Garcin participa très activement au mouvement félibre.
- Gelu Victor : poète et chansonnier provençal du XIXème siècle, un des plus grands poètes en langue provençale.
- Giera Paul : membre fondateur du Félibrige, il reste surtout connu comme l'hôte de Font-Ségugne.
- Giono Jean : C'est au coeur de la Provence à laquelle il tenait tant qu'il écrira ses plus belles oeuvres et c'est dans la Provence que Giono trouvera l'inspiration de ses oeuvres.
- Mathieu Anselme : membre fondateur du Félibrige, Il laisse dans l'histoire une image d'un poète exquis, qui, avec ses rythmes et ses rimes, portera un nouveau souffle sur la Provence.
- Mistral Frédéric : Membre fondateur du Félibrige, Mistral a réhabilité la langue occitane en la portant aux plus hauts sommets de la poésie épique.
- Pagnol Marcel : s'est toujours inspiré de sa Provence natale pour devenir un des plus grands écrivains et cinéastes de son époque.
- Roumanille Joseph : véritable Père du Félibrige, Roumanille laissera l'image d'un acteur essentiel dans le développement de la culture provençale.
- Roumieux Louis : Louis Roumieux restera comme un poète du peuple sans vulgarité, c'est un des représentants les plus étincelants de l'esprit provençal
- Tavan Alphonse : membre fondateur du Félibrige, il reste comme le poète du coeur du Félibrige.
- Zola Emile : le nom d'Emile Zola est fortement lié à celui de la montagne Sainte Victoire, ainsi qu'à son ami d'enfance Paul Cézanne.

Les compositeurs:

- Saboly Nicolas : Compositeur provençal, auteur de Noëls provençaux célèbres aujourd'hui.
- Vincent Scotto : Compositeur provençal, auteur de près de 4.000 chansons, 60 opérettes marseillaises et près de 200 musiques de film.

Cliquez ici pour remonter en haut de la page !

© www.notreprovence.fr

Suivez-nous sur Facebook
2006 - 2017 | Plan du site | Francais - English - Contact
© Copyright : Toutes les images et les photos de ce site ne doivent pas être utilisées sans notre accord.