MUSEON ARLATAN, HERITAGE DE FREDERIC MISTRAL.

Le Museon Arlatan, traduction provençale du Musée d’Arles, trouve son origine à la fin du XIXème siècle, à l’initiative du félibre provençal Frédéric Mistral. Ce musée fait partie d’un projet initialement plus ambitieux, mais qui n’a pas pu voir le jour en intégralité. Le musée, situé dans la ville d’Arles, est aujourd’hui consacré à l’ethnologie de la Provence.

Lorsqu’il imagine le projet, en 1895, Frédéric Mistral veut redonner un nouvel élan à l’action régionaliste du mouvement du Félibrige. Il envisage de créer une grande institution, qui regrouperait un musée des Beaux-Arts provençaux, un musée historique, une bibliothèque publique ainsi qu’un musée d’ethnologie. Ce « Panthéon de la Provence » se trouverait, dans les désirs du fondateur du Félibrige, dans le Palais des Papes d’Avignon. L’année suivante, en 1896, faute de soutient, il réduit son ambitieux projet et se limite à l’ethnologie de la Provence, en collaboration avec Emile Marignan qui commence la collecte grâce à l’implication d’une Comité et au journal « le Forum Républicain » qui s’associe au projet. Le musée prend forme physiquement à a fin des fêtes d’Arles, le jour de la Sainte-Estelle, en prenant place au second étage du Tribunal de Commerce d’Arles. Les collections se développent et Frédéric Mistral donne un élan à ce projet, quand, en 1904, il décide de consacrer l’argent issu de son prix Nobel de littérature au Museon Arlatan. Un nouveau tournant a lieu en 1906, avec le déménagement du musée dans l’Hôtel Laval-Castellane, mis à disposition par la ville d’Arles. Depuis, le musée n’a cessé de se moderniser et d’agrandir ses collections.

Le Museon Arlatan est consacré l’art provençal, ainsi qu’à la culture et aux traditions populaires du pays d’Arles et de Provence. Au travers du musée, vous pourrez découvrir la vie provençale de l’époque, avec des reconstitutions de pièces à vivre, des costumes typiques provençaux du XVIIIème au XXème siècles, du mobilier, des instruments de musique, des outils d’agriculture, mais également des collections sur l’archéologie, l’histoire naturelle, des photographies, des peintures, etc... Le musée possède au total plus de 35 000 objets collectés depuis plus d’un siècle, dans un tiers sont exposés. C’est en ce sens, un lieu de mémoire de la société provençale.

Fermé pour cause de rénovation depuis le 25 octobre 2009, le musée ne devrait rouvrir ses portes qu’à l’horizon 2018. Durant la rénovation pour pouvez visiter le musée via le programme « Hors les Murs », sorte de Museon Arlatan rénové, qui a pour but de partager au public les différentes thématiques grâce à une programmation culturelle, sous formes de concerts, d’expositions, d’ateliers, etc… Cette rénovation accompagnera la métamorphose du musée, qui, tourné vers le futur, retracera l’héritage mistralien, mais fournira également des résultats de recherche ethnographiques sur le patrimoine provençal contemporain !

Vous souhaitez nous suivre sur Facebook : rien de plus simple, aimez la page sur Suivez-nous sur Facebook !


© www.notreprovence.fr

Suivez-nous sur Facebook
2006 - 2019 | Plan du site | Francais - English - Contact
Partenaire: tv-direct.fr
© Copyright : Toutes les images et les photos de ce site ne doivent pas être utilisées sans notre accord.