CASTIL-BLAZE, POETE PROVENCAL, 1784-1857.

Castil-Blaze, de son vrai nom Joseph Blaze est né à Cavaillon le 1er décembre 1784, et décédé à Paris le 11 décembre 1857. Chroniqueur musical et compositeur exilé à Paris, Castil-Blaze n'a jamais oublié sa Provence natale et fut, comme Adolphe Dumas -lui aussi exilé à la capitale- un porte drapeau de la langue provençale de laquelle il était si fier.

Exilé à Paris pour effectuer ses études de droit, il apprend le goût pour la musique, notamment au conservatoire de musique. Mais sa vie bascule en 1820, lorsque, par un coup d'audace, il devient le critique musical du Journal des Débats. Il acquiert ainsi en plein Paris une notoriété grandissante qui lui permet de mettre au jour plusieurs ouvrages sur l'histoire de la musique et sur les compositions musicales, ainsi que quelques livrets concernant les opéras.

Ayant un esprit vif et fécond ainsi qu'un sens critique aigu, Castil-Blaze disait justement : "Je n'attache de prix qu'à mes oeuvres provençales; c'est le seul bagage poétique et musical que je lègue à la postérité. Léger, mais ficelé de mains de maître, ce colis arrivera plus facilement à son adresse..." Ce bagage dont parlait Castil-Blaze, il s'agit en fait de douze chansons populaires qu'il publie lui-même en 1845 ainsi que vingt-sept pièces de vers qu'il ne publiera pas, mais que ces amis du Félibrige se chargeront de faire à sa place après sa mort.

Grâce à ses discours, ainsi que ceux d'Adolphe Dumas, tous deux exilés à la capitale, les futurs félibres ont senti que leur action serait soutenue jusqu'à Paris, et qu'ils trouveraient là des garants de leur langue natale.

Vous souhaitez nous suivre sur Facebook : rien de plus simple, aimez la page sur Suivez-nous sur Facebook !


© www.notreprovence.fr

Suivez-nous sur Facebook
2006 - 2018 | Plan du site | Francais - English - Contact
Partenaire: tv-direct.fr
© Copyright : Toutes les images et les photos de ce site ne doivent pas être utilisées sans notre accord.